Parisienne de coeur aujourd'hui, je suis une ex-banlieusarde d'origine vietnamienne qui a grandi à Chatenay-Malabry.

J'exerce depuis deux ans le - nouveau - métier de facilitatrice graphique, en freelance. Mon métier consiste à dessiner en direct pendant des événements (des séminaires d'entreprise, des salons, des ateliers, des conférences dans toutes sortes de domaine) : j'écoute les idées et les réflexions émises, je les synthétise et je les retranscris visuellement sur de grands panneaux ou fresques murales.Avant de découvrir cette profession qui me correspond bien, j'ai changé plusieurs fois de métier et ai parfois exercé parallèlement plusieurs activités (je me reconnais dans le terme de "slasheuse").

Mon premier métier était designer industriel. Il correspondait à mon rêve d'enfant et à ma formation, puisque je suis diplômée des Arts Décos. Je travaillais en freelance sur des projets d'aménagements de boutiques, de conception de stands et de produits industriels pour l'habitat, en utilisant beaucoup des logiciels d'images de synthèse. Mon second métier était dessinatrice. J'illustrais des livres et des articles pour la presse, pour des magazines comme Télérama ou l'Obs. Mon troisième métier était celui de professeur d'arts appliqués auprès de lycéens en filière professionnelle. J'ai enseigné à temps partiel dans plusieurs lycées de l'Académie de Créteil, en complément de mon activité de dessinatrice.

En parallèle de mes missions de facilitatrice graphique, je développe un projet personnel de bande dessinée sur "les codes sociaux à connaître pour prendre l'ascenceur social". J'interview des personnes qui ont changé de milieux social, culturel et/ou économique pour qu'elles me racontent des anecdotes sur les difficultés qu'elles ont pu rencontrer et la façon dont elles les ont surmontées.