ACTUALITÉS

26.11.2019
Pablo (EE Marseille) : « Prendre conscience de son potentiel ! »

Pablo d’Haeseleer est Délégué Ville des Entretiens de l’Excellence Marseille 2020. Il nous fait part des raisons qui l’ont poussé à rejoindre l’association et à organiser l’édition marseillaise.

Comment avez-vous connu les Entretiens de l’Excellence ?

Mon premier contact a été avec James, un chargé de mission fort sympathique qui m’a contacté sur Linkedin. J’ai été directement motivé par le challenge de créer une session des EEx sur Marseille en partant de zéro. Le sentiment d’être utile, aussi, à ma ville de cœur et d’adoption a achevé de me convaincre.

Pourquoi vous êtes-vous engagé dans cette association ?

J’ai moi-même eu un cheminement scolaire semé de réussites, d’écarts puis d’une deuxième chance que j’ai saisie afin d’intégrer, enfin, un parcours dit d’excellence.

Je suis sensible à ce sujet car je sais à quel point à l’adolescence la trajectoire de la réussite, quelle qu’elle soit, dépend pour beaucoup de la confiance en soi qui donne l’envie de faire, de construire sa vie, de se projeter. Cela se joue sur des détails, une phrase, un témoignage…  Qui font qu’un être en devenir prend, ou non, conscience de son potentiel.

L’association permet, humblement et toutes proportions gardées, de participer, tant à cette prise de conscience avec des parrains qui se veulent inspirants, qu’à une nécessaire transmission d’informations concrètes au travers des ateliers et témoignages.

Quel est votre rôle en tant que Délégué Ville ? 

Nous avons constitué, avec le bureau Parisien, une équipe resserrée de bénévoles très enthousiastes avec qui nous couvrons l’ensemble des aspects organisationnels de cette journée.

Je co-coordonne les actions avec l’établissement d’accueil, suis facilitateur dans les échanges avec les différentes institutions, organise et/ou participe aux rencontres avec le Rectorat, ou recherche des sponsors financiers.

Les établissements scolaires et le rectorat sont très enclins à nous aider et à faire participer leurs élèves. L’accueil est bon et nous sommes, je crois, en phase sur les constats, les besoins et l’envie de réussir ce lancement tant attendu. Rendez-vous donc le 1er février 2020 à Centrale Marseille pour le début de l’aventure.

Lire aussi