ACTUALITÉS

28.07.2018
Travailler et croire en soi : les clés de la réussite

Les Entretiens de l’Excellence ont été une très belle expérience pour moi. J’ai d’abord ressenti une certaine appréhension lors de la nomination à la participation de cette journée à l’EDHEC à Nice. Je ne me sentais pas à la hauteur des attentes. Je n’envisageais rien jusque-là, à part peut-être une faculté de droit, après l’obtention de mon baccalauréat en filière économique et sociale.

Mais durant cette journée j’ai entendu et vu des témoignages de personnes qui étaient diplômées ou en plein cursus scolaire, qui étaient comme moi et qui au début n’ont pas cru en eux. À travers la présentation de leur parcours, tous plus honorables les uns que les autres, j’ai vu en cela une perche qu’ils nous tendaient, en nous délivrant les clefs de la réussite. Par le travail, la motivation et la confiance ils ont pu arriver jusqu’ici. Cette expérience m’a été très enrichissante, elle m’a permis de gagner en confiance en moi et d’élargir mon champ de vision. J’ai compris qu’avec le travail tout est possible. Pendant ces quelques heures j’en ai appris plus sur certains métiers. Cela m’a permis d’être plus apte à être maître de mon avenir, en me donnant les moyens de la réussite. Je prépare actuellement le concours des instituts d’études politiques en parallèle à celui du baccalauréat.

Sans les Entretiens de l’Excellence je pense que je n’aurais jamais pu viser ce type de formation, j’ai vu un nouveau chemin qui m’était offert. Je pense que les Entretiens de l’Excellence sont de très bonnes initiatives car leurs actions permettent de réduire les inégalités de chances, l’autocensure et diminuent également les lacunes d’informations liées aux études supérieures. Grâce aux intervenants nous pouvons nous identifier à un parcours et ils nous montrent que la situation financière n’est plus un frein pour étudier et envisager l’Excellence.

Irène Ngah, en Terminale ES au lycée Antoine de Saint-Exupery

Lire aussi